Une amélioration, enfin!

Frédéric - vortax@hotmail.com

Posted 2011-12-04

Voici un résumé chronologique de ma coccygodynie chronique. Je fais un travail de bureau alors vous devinez le problème. Le coussin en beigne n'était d'aucune aide. Assis penché vers l'avant, idéalement sur un tabouret était la seule position supportable, mais ça ne fait que changer le mal de place.

Après 1 an demi de douleur qui ne faisait que s'aggraver, mon état s'améliore grâce à la prolothérapie. Attention, à chaque problème sont traitement. Ce n'est pas forcément la solution pour tous. Voici tous les détails de mon histoire. C'est un peu long, mais je pense que ça pourra orienter et encourager quelques personnes.

Mon conseil très personnel:

Fin avril 2010: Début douleur au relevé après période assise prolongée (+ de 1 heure). Remarqué en voiture la première fois. Difficile de localiser exactement le point douloureux.

Été 2010: La douleur au relevé se manifeste après des périodes assises de plus en plus courtes (~15 minutes). Possibilité d'atténuer la douleur en me relevant très progressivement.

Automne 2010: La douleur commence à se faire sentir dans certaines positions assises sans même avoir à me relever. Il devient possible de localiser un point sensible au toucher sur la pointe du coccyx, légèrement sur la gauche.

Janvier 2010: Rencontre avec un médecin. Les radiographies traditionnelles ne révèlent rien. On me conseille d'aller voir un osthéopathe.

Février 2010: Manipulation interne par un osthéophate (qui a déjà soulagé plusieurs patients avec cette technique). Impression de soulagement dans les heures qui suivent mais début de douleurs nettement plus aigues le lendemain. Le point sensible l'est maintenant beaucoup plus. Impossibilité totale de mettre du poids sur le point sensible de mon coccyx à partir de ce jour. Une position assise normale à un bureau devient essentiellement insupportable. En fait, c'est impossible de m'adosser où que ce soit sauf dans un siège avant de voiture où l'angle évite de trop appuyer sur le coccyx.

Février-mars 2010: 2 autres manipulations internes espacées d'environ 2-3 semaines. L'osthéophate remarque une raideur des ligaments et une raideur du coccyx. Aucune amélioration. Il ne croit plus pouvoir me venir en aide avec des manipulations seulement.

Avril 2010: Seconde rencontre avec mon médecin. On me recommende un physiatre pour évaluation et possiblement une injection de cortisone.

24 mai 2010: Rencontre d'un physiatre. Il m'apparaît sans ressource diagnostic et tout à fait désintéressé, préférant laissé mon histoire à mon médecin.Injection de cortisone sous fluoroscopie. Les analgésiques injectés diminue de 50% la douleur à la pointe et de 75% la douleur au relevé. Le site d'injection deviendra sensible le surlendemain et pour quelques jours, un classique. La douleur est tout de même moindre, presque supportable. 2 semaines plus tard, j'ai été soulagé à environ 80%-100% de la douleur, selon les journées. WOW!!! Ça aurait été tout à fait vivable dans cet état...

Fin juillet: L'effet de la cortisone disparaît assez rapidement. La douleur à la pointe du coccyx s'aggrave peu à peu au-delà de ce qu'elle était. Quant à la douleur au relevé, je ne sais pas trop puisque c'est maintenant impossible de garder la position qui l'occasionnait...

Fin août: Le seul endroit où je pouvais être assis normalement sans douleur la plupart du temps, la voiture, devient aussi compliqué à supporter.

À ce point, mon idée était assez claire: inflammation chronique à l'insertion d'un tendon qui s'attache au coccyx.

Octobre: Traitement de prolothérapie à Ottawa. Cette pratique est interdite au Québec depuis quelques années grâce au Collège des médecins. Les deux semaines suivantes, augmentation de la douleur presque au jour le jour. Mais, ho surprise, à la 3e semaine la douleur diminue. C'est la première fois que ça se produit (exception faite de la cortisone..). Disons que je reviens à l'état pré-cortisone.

Novembre: 2e traitement de prolothérapie. La douleur post-injection est beaucoup moindre. La douleur diminue notablement encore. Je peux maintenant m'adosser à une chaise bien rembourrée pour quelques minutes. Je semble être revenu environ 1 an en arrière.

Update, 2016-10-09

Décembre 2010 - Février 2011: Mon état s'améliore peu à peu, pas jusqu'à 100%, mais franchement assez pour me dire que je peux assez bien vivre de même! QUEL soulagement!!!

Mars 2011: Chute en snowboard. Fallait ben... Retour de la douleur, évidemment.

Avril-mai 2011: Retour en prolothérapie. En 2 traitements, je suis de retour sur le chemin de la guérison.

2016: Guéri depuis un bon 5 ans! Ce n'est plus qu'un très mauvais souvenir. Assez mauvais pour qu'il m'arrive régulièrement de me relever en me demandant si ça ne va pas faire mal à nouveau.

What is coccydynia? | Investigation and diagnosis | Treatment | Coping with coccyx pain | Find a doctor or specialist

Medical papers | Personal experiences | Links to other sites | t-bones discussion group | Version Française | Site map