Coccygodinie et opération, ablation du coccyx

Mireille - jpm.moy@free.fr

Posted 2008-12-14

Je suis une femme, j'habite en France en région Rhône-Alpes. J'ai commencé à souffrir du coccyx (coccygodynie ) en Novembre 2004 à l'âge de 54 ans. Douleur uniquement en position assise, immédiate dès que je m'assois, avec augmentation de la douleur au moment où je me relève. Aucune cause précise à ces douleurs : pas de chute récente, pas de modification de mon poids, pas de lombalgie.

Décembre 2004 : consultation chez le médecin rhumatologue qui me soigne habituellement. Radio du coccyx (radio simple, face et profil) sur laquelle il ne détecte aucune anomalie. Anti-inflammatoires par voie orale, aucune diminution de la douleur. Ce médecin me conseille alors d'attendre... Je décide alors de prendre d'autres avis.

De Janvier à Juin 2005 : je consulte successivement 2 ostéopathes, qui essayent différentes manipulations, sans résultat.

Je cherche alors sur internet des informations sur les douleurs au coccyx (coccygodynie).

Très vite toutes mes recherches aboutissent au Dr Maigne (voir Doctors and specialists in France) par différents biais : votre site, mais aussi interview et publication du Dr Maigne. Je décide alors d'aller consulter le Dr Maigne à Paris (à 600 km de chez moi, 1200km aller-retour, aucun remboursement de l'assurance maladie pour ces trajets !)

Juillet 2005 : consultation du Dr Maigne, radios dynamiques (aucune anomalie visible) et 1ère infiltration locale hydrocortancyl sous radio. 4 semaines après, légère amélioration, donc décision avec le Dr Maigne d'une 2ème infiltration qu'il pratique en Août 2005. 4 semaines après très nette amélioration, les symptômes ont quasiment disparu ! Amélioration de courte durée (environ 4 mois)

Février 2006 : reprise des douleurs (toujours sans cause précise)

Mars 2006 : le Dr Maigne pratique une 3ème infiltration locale hydrocortancyl sous radio. Malheureusement cette fois aucune amélioration. Avril 2006 : je téléphone au Dr Maigne, qui me prescrit une IRM pour rechercher 1 épine du coccyx qu'il soupçonne

Mai 2006 : IRM pratiquée près de chez moi (pour éviter 1200km d'aller-retour Paris). Diagnostique du radiologue : pas d'épine mais inflammation locale. Puis consultation du Dr Maigne.. Au vu de l'IRM son diagnostique (qui sera confirmé par l'opération) est à l'opposé de celui du radiologue!!! pas d'inflammation, mais très probablement une épine peu visible (à cause de la mauvaise qualité des clichés IRM !) Le Dr Maigne tente une manipulation qui n'apportera aucune amélioration. Il prescrit un scanner que je ferai cette fois pratiquer à Paris à l'hôpital dans lequel travaille le Dr Maigne (l'Hôtel-Dieu).

Juillet 2006 : Scanner hôpital Hôtel-Dieu Paris, confirmation de la présence d'une épine du coccyx. Consultation du Dr Maigne, puis consultation commune du Dr Maigne et du Pr Doursounnian à l'hôpital Hôtel-Dieu Paris, la décision d'opération est prise.

Octobre 2006 : opération (ablation du coccyx, dernière vertèbre) par le Pr Doursounnian à l'hôpital St Antoine à Paris Douleur très bien prise en charge par des médicaments à l'hôpital, j'ai peu souffert (sauf le 1er jour) et j'ai complètement arrêté les médicaments anti-douleur dès ma sortie d'hôpital. Sortie de l'hôpital 7 jours après l'opération. Aucune complication, aucune infection, cicatrice à peine visible dès le retrait des points.

Pas le droit de m'asseoir pendant 15 jours après l'opération, et de toutes façons impossible de rester assise plus d'1/2 heurs pendant bien des semaines au-delà ! Ni l'assurance maladie ni ma mutuelle ne me remboursant 600 km d'ambulance, je suis rentrée chez moi allongée à l'arrière d'un monospace. Installée sur un matelas, et attachée par des sangles larges en guise de ceinture de sécurité. Installation confortable et sûre, mais pas réglementaire au niveau du code de la route !

Voulant mettre toutes les chances de réussite de l'opération de mon côté j'ai été très prudente pendant plusieurs mois : repos, reprise très progressive d'activités physiques (marche, natation...), mais en continuant d'éviter au maximum la position assise pendant 6 mois. Diminution très lente de la douleur en position assise.

Février 2007 : 4 mois après l'opération je suis enfin revenue à un niveau de douleur équivalent à la douleur avant l'opération : douleur différente, plus diffuse, moins présente au relevé.

Avril 2007 : 6 mois après l'opération le niveau de douleur a bien baissé, il est maintenant sensiblement moins fort qu'avant l'opération. Je suis encore prudente, mais je peux enfin m'asseoir dans un fauteuil, voyager assise en voiture, retourner au spectacle, etc... Un médecin de l'équipe du Dr Maigne à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu m'a contacté au téléphone pour un questionnaire concernant les suites de mon opération. Ce qui prouve que le Dr Maigne et le Pr Doursounian poursuivent leurs études et recherches pour améliorer encore leur prise en charge des coccygodinies et opération du coccyx.

Juin 2007 : l'amélioration se ralentit mais a un peu continué J'ai définitivement rangé mes coussins-bouées, je continue à choisir avec soin mes sièges, à éviter la station assise prolongée qui provoque à la longue inconfort et légère douleur. Je peux refaire du vélo sur des distances moyennes (avec une selle en forme de " V ", évidée sous le coccyx).

Août 2007 : statut quo, les progrès semblent finis.

Octobre 2007 : les progrès ont continué insensiblement. Un an après l'opération j'ai retrouvé une station assise presque normale ! Quelques sièges me sont encore inconfortables, mais c'est tellement mieux qu'avant l'opération ! Je peux enfin mener une vie sociale normale : dîner avec des amis, voyager, aller au cinéma...

Début 2008 : plus aucun problème, plus aucune précaution pour m'asseoir, s'il n'y avait pas ce petit os conservé dans une boite, je croirais que mes ennuis de coccyx n'ont jamais existé !

Je ne peux que déplorer le manque de formation des médecins à ces pathologies du coccyx : il semble que le Dr Maigne et le Pr Doursounian soient les seuls en France (et même au delà !) à avoir une bonne compétence pour ces pathologies.

Un grand merci à Jon Miles pour son site Coccyx.org qui m'a permis de connaître les médecins compétents pour venir à bout de ce problème !!!

What is coccydynia? | Investigation and diagnosis | Treatment | Coping with coccyx pain | Find a doctor or specialist

Medical papers | Personal experiences | Links to other sites | t-bones discussion group | Version Française | Site map